Actualité

Actualité

14.02.2018 / 09:30

AquaFri, le système d'information de l'eau potable et de la défense incendie

Le portail cartographique du canton de Fribourg compte désormais un nouveau volet consacré aux réseaux de distribution d'eau potable et de la défense incendie fribourgeois, basé sur le système d'information AquaFri. Celui-ci permet de réunir les données géoréférencées relatives aux installations fribourgeoises ainsi que leurs caractéristiques techniques. AquaFri est un outil essentiel de la planification directrice des infrastructures d'eau potable (PIEP).

En quelques clics, les responsables de l'approvisionnement en eau potable ou de la défense incendie pourront dorénavant connaître la localisation et les particularités d'une conduite d'eau ou d'une borne hydrante de Val-de-Charmey, de Romont ou d'un village broyard. Ils utilisent pour cela le système d'information AquaFri, accessible par tout un chacun via le portail cartographique du canton de Fribourg, sous le thème " Eau potable et défense incendie ".

La mise en place de la base de données AquaFri par le Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (SAAV) a pris plusieurs années. A ce jour, ce sont les données de 47 réseaux d'eau potable qui ont été intégrées dans AquaFri. Le système est régulièrement complété avec les nouvelles données fournies par les propriétaires des installations. Il est prévu d'en terminer la consolidation d'ici la fin 2019 et d'en poursuivre ensuite la mise à jour régulière.

L'ECAB a financé une part importante du développement d'AquaFri et a permis la collecte de nombreuses données, notamment en ce qui concerne les bornes hydrantes des communes du canton. A terme, le projet doit ainsi permettre de disposer d'un inventaire complet des bornes hydrantes, ce qui permettra aux pompiers de localiser rapidement ces objets lors d'une intervention et d'en connaître les caractéristiques.

AquaFri a été conçu pour soutenir la mise en œuvre de la loi cantonale sur l'eau potable (LEP) de 2011 et de son règlement de 2012 qui, entre autres changements, demande aux communes d'établir un plan directeur de leurs infrastructures d'eau potable (PIEP). C'est sur la base de ces PIEP communaux que le canton établira ensuite son plan sectoriel des infrastructures d'eau potable (PSIEau) contenant l'inventaire des installations et les propositions permettant de coordonner, de rationaliser et de compléter les infrastructures existantes afin de garantir la qualité et la quantité de l'eau distribuée. Le cadastre cantonal des infrastructures d'eau potable et de défense incendie AquaFri contient les données géoréférencées des installations mais aussi leurs paramètres techniques, tels que, par exemple, le débit des captages, le matériau, le diamètre et l'année de pose des conduites, ou encore le volume d'un réservoir. En raison de la diversité des propriétaires des réseaux d'eau potable (communes ou associations de communes), toutes ces données étaient stockées jusque-là sur une multitude de supports et dans des formats différents. Le SAAV a mis à la disposition des propriétaires une directive pour faciliter le travail de transfert de leurs données au sein d'AquaFri.

De plus, le Centre de compétence SIT a développé deux applications spécifiques issues du projet AquaFri à l'intention des gestionnaires en eau potable et des sapeurs-pompiers. Elles sont adaptées aux besoins métiers.

D'autre part, en complément des infrastructures d'eau potable, le Service de l'environnement (SEn) étudie la possibilité d'intégrer, à moyen terme, les données concernant les infrastructures d'évacuation des eaux dans la base de données.

Mis à la disposition des services cantonaux, des communes et des associations propriétaires des données depuis plusieurs mois, AquaFri est dorénavant accessible au grand public sur le portail cartographique du canton de Fribourg.